SIT sur le terrain : un protocole efficace pour des athlètes entrainés en course à pied ?

26 Déc, 2020 | Articles scientifiques, Articles scientifiques - Développement et performance - Entrainement, Tous les articles

Dans un article précédent, nous avons mis en lumière le fait que le Sprint Interval Training (SIT) pouvait être une solution alternative à l’entrainement par intervalle à haute intensité (HIIT). En effet, le SIT semblait être plus complet que le HIIT car en plus d’avoir un impact sur les qualités aérobies, le SIT agissait également sur les qualités anaérobies.

Cependant, il est important de préciser que la plupart de ces études étaient réalisés en laboratoire sur des populations non-entrainés. Qu’en est-il sur des athlètes entrainés ? Un protocole de terrain, peut-il offrir les mêmes avantages ?

Koral et al., 2018 ont alors effectué une étude où l’objectif était d’évaluer les effets d’un protocole de SIT sur le terrain (SIT-F) sur les qualités aérobies et anaérobies des athlètes entrainés.

L’ÉTUDE

16 coureurs à pied (12 hommes, 4 femmes) se sont portés volontaire pour participer à cette étude. Tous les participants étaient des athlètes qui s’entrainaient de façon régulière à une intensité modérée entre 3 et 5 fois par semaine (environ 50 km hebdomadaire pendant au moins 3 ans). À noter que l’entrainement intermittent intensif n’était pas autorisé pendant les 3 mois qui précédaient le début du protocole.

Les participants ont effectué 6 sessions de SIT-F (30’’ – 4’ R) répartis sur deux semaines.

  • Session 1 : 4 séries
  • Session 2 : 5 séries
  • Session 3 : 6 séries
  • Session 4 : 6 séries
  • Session 5 : 7 séries
  • Session 6 : 4 séries

Notez qu’une procédure de familiarisation à la méthode d’entrainement a été réalisé avant le protocole expérimental.

 LE PROTOCOLE DE TERRAIN

Le protocole d’entrainement consistait à parcourir la plus grande distance possible en 30 secondes en effectuant des navettes de plus en plus longue (5m, 10m, 15m…). Après chaque aller-retour, les participants devaient alors aller au prochain pallier.

INTERMITTENT vs CONTINU : QUELS EFFETS SUR LES QUALITÉS D’ENDURANCE ?

Figure 1 : représentation du protocole de SIT sur le terrain (Koral et al., 2018)

LES TESTS, PARAMÈTRES ÉVALUÉS & RÉSULTATS

Pour mesurer les effets du protocole, plusieurs tests ont été réalisés :

  • Vitesse Maximale Aérobie (VMA) via un test incrémental sur une piste de 400 m.

Sur la piste, des plots étaient espacés tous les 50 mètres. Le test commençait à une vitesse de 8 km/h et augmentait de 1 km/h toutes les deux minutes. Le test prenait fin quand l’athlète interrompait volontairement son effort ou quand il n’atteignait pas, avant le signal sonore, le plot suivant.

Résultats :

Pre-test : 15,47 km/h

Post-test : 15,88 km/h

La VMA a été amélioré de 2,8 % (p= 0,01) après 6 sessions de SIT.

  • Temps limite à 90 % de VMA sur piste de 400 mètres

Les athlètes devaient courir à 90 % de leur VMA le plus longtemps possible.

Résultats :

Pre-test : 478 secondes

Post-test : 637 secondes

Le temps limite a été amélioré de 42 % après 6 sessions de SIT.

  • Contre-la-montre de 3000 mètres sur piste de 400 mètres

Les athlètes devaient parcourir une distance de 3000 mètres le plus rapidement possible.

Résultats :

Pre-test : 861 secondes

Post-test : 810 secondes

La performance sur 3000 mètres a été améliorée de 5,7 % après 6 sessions de SIT.

 

D’autres paramètres ont également été évalués :

  • Puissance pic via le protocole de terrain

Cette donnée est récoltée lors des sessions de SIT. Dans le cadre du protocole de terrain, cette donnée correspond à la distance totale parcourue après 30s d’effort.

Comparaison entre les données de la première et la dernière session.

Résultats :

Session 1 : 128 mètres

Session 6 : 131 mètres

La puissance pic a été améliorée de 2,4 % après 6 sessions de SIT.

  • Puissance moyenne via le protocole de terrain

Dans le cadre du protocole de terrain, cette donnée correspond à la distance totale parcourue lors de toute la session, divisé par le nombre de série effectué.

Comparaison entre les données de la première et la dernière session.

Résultats :

Session 1 : 124 mètres

Session 6 : 127 mètres

La puissance moyenne a été améliorée de 2,9 % après 6 sessions de SIT.

  • L’indice de fatigue via le protocole de terrain

Dans le cadre du protocole de terrain, cette donnée correspond à la distance la plus courte, divisée par la distance la plus longue parcourue dans une session (x 100).

Comparaison entre les données de la première et la dernière session.

Résultats :

Session 1 : 91 %

Session 6 : 95 %

L’indice de fatigue a été amélioré de 4 % après 6 sessions de SIT.

 

CONCLUSION

À travers les résultats obtenus dans cette étude, nous pouvons en conclure qu’un protocole de terrain en SIT de faible volume, est très efficace pour améliorer les qualités aérobies et anaérobies à court terme chez des athlètes entrainés. En effet, les participants ont développé l’ensemble des paramètres pour lesquels ils avaient été évalués (VMA, 3000 m, temps limite, puissance maximale, puissance moyenne, indice de fatigue).

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Le SIT est aussi efficace pour des athlètes entrainés.
  • SIT-F permet de développer les qualités aérobies chez des athlètes entrainés.
  • SIT-F permet de développer les qualités anaérobies chez des athlètes entrainés.
  • SIT-F améliore les performances sur 3000 mètres chez des athlètes entrainés.

RÉFÉRENCES 

Koral, J., Oranchuk, D. J., Herrera, R., & Millet, G. Y. (2018). Six Sessions of Sprint Interval Training improves running performance in trained athletes. Journal of Strength and Conditioning Research, 1.

NOTRE PROGRAMME DÉVELOPPEMENT & PERFORMANCE
INTERMITTENT vs CONTINU : QUELS EFFETS SUR LES QUALITÉS D’ENDURANCE ?

Notre concept vous offre la possibilité de développer vos qualités physiques et physiologiques afin d’atteindre un niveau de performance optimal. À travers ce service, bénéficiez de nombreux conseils, d’une planification adaptée, de séances d’entrainements personnalisées et de formations pour comprendre les différents paramètres de vos entrainements et pour réaliser les exercices en toute sécurité.

Sportsulting, c’est bien plus qu’un coaching, c’est la nouvelle expérience du suivi sportif. N’attendez plus et rejoignez notre club.

Plus

Rejoignez le club Sportsulting

Inscrivez-vous aujourd’hui, profitez des récompenses et de nos nouveaux produits demain.

 

Alexandre VERGNAUD

FONDATEUR – DIRECTEUR GÉNÉRAL

Alexandre Vergnaud est l’auteur des différents articles scientifiques que vous retrouverez sur notre blog.